Bilan 2020 de la Covid dans le monde

11 mai 2021 z. Autre

Bilan de la covid en 2020
Analyse de l’impact de la crise du Coronavirus en 2020, selon deux indicateurs très simples : mortalité et variation annuelle du PIB, par pays.

Le PIB est l’indicateur le plus puissant, tous les autres indicateurs courants lui sont corrélés. La mortalité est propre à la crise covid, l’objectif étant de la minimiser “Quoi qu’il en coûte”.

Seulement 66 pays sont listés, en attente des données finales relatives au PIB 2020, mais les pays manquants sont parmi les moins touchés.

Bilan 2020

  • En abscisses : la baisse du PIB, en % par rapport à 2019. Les – rares – pays dont le PIB a augmenté ne sont pas affichés.
  • En ordonnées : la mortalité imputée à la covid, selon les chiffres nationaux, au 31/12/2020.

Lecture

Cartographie des risques classique : la situation se dégrade à mesure que les points sont en haut à droite, l’échelle log permet de ne pas écraser les faibles valeurs.

Classement, analyse bénéfice / risque

Analyse par les risques et bénéfices avec :

  • Risque = mortalité + baisse du PIB
  • Bénéfice = hausse du PIB

Les bénéfices étant le plus souvent nuls le rapport B/R l’est également, il faut alors avoir recours au risque net pour comparer les pays.

Un dernier indicateur est proposé : l’indicateur start-up nation, qui compare les pays non-Gaulois avec le centre de notre monde : la France.

Lecture

Les gagnants : Taïwan, Chine, Bangladesh… profitent de la demande mondiale et du manque d’offre dans les pays mis à l’arrêt.

L’Irlande se félicite de sa politique fiscale et des succès des multinationales implantées sur son sol.

Norvège, Israël, Australie… les chiffres confirment les succès déjà médiatisés.

La Suède s’en sort bien, malgré le peu de restrictions mises en place.

États-Unis et Brésil sont loin du désastre médiatisés.

L’Allemagne a fait 41% mieux que la France.

La France est dans le top 10, en partant de la fin, l’Italie a fait 10 % pire, l’Espagne 33%. Pour les pays du sud de l’Europe c’est un double échec, sanitaire et économique, en partie à cause de l’arrêt du tourisme international.

Formules

• R = Décès / Population × 105 + Baisse • PIB / PIB × 105
• B = Hausse PIB / PIB × 105
• Rapport B / R = B/R
• Risque net = R – B
• R vs fr = R / RFrance – 1
Mortalité et PIB sont pondérés de la même façon : la situation est catastrophique si tout le monde est mort ou si le PIB est nul.

Sources