ADR Monde • Coronavirus, une crise associée au progrès

9 octobre 2020 Coronavirus, Risques pas de commentaire

Analyse macro des mécanismes de la crise de la covid, à échelle mondiale, en s’appuyant sur les indicateurs estimés pour l’analyse des risques du monde. Malgré des causes et conséquences sanitaires, l’analyse montre que l’épidémie est principalement associée au niveau de progrès des populations.

Note : seuls les indicateurs significativement corrélés à l’épidémie (ici entre 50% et 80%) sont utilisés. Ce sont moins d’une vingtaine d’indicateurs, parmi plus de 300, qui sont corrélés à la crise. Les données relatives aux comorbidités (âge, pathologie cardiaque, diabète…) n’influencent pas significativement la mortalité, définitivement dictée par la contamination.

Les risques sont estimés selon la norme XP S99-223:2020, les valeurs brutes ne sont pas précisées, cela n’a ici pas d’intérêt. Les axes sont logarithmiques.

ATTENTION : 🐌 LA PAGE EST LONGUE À CHARGER 🐌

Heureusement, vous pouvez patienter en musique :

Contamination

La circulation du covid suit le progrès technique :

L’indicateur de progrès technique est un indicateur composite utilisé pour l’ADR mondiale, tenant compte de la population urbaine, du nombre d’internautes, du poids de l’agriculture, de l’accès à l’électricité…).

 

Les populations vivant de l’agriculture sont les moins touchées :

Contrairement aux populations urbaines :

Dont les activités ciblent les services aux autres :

 

Décès

Les décès sont directement liés au nombre de cas :

Le risque augment sensiblement avec l’obésité :

Et diminue avec l’intensité du dépistage :

Tests

Les tests courent après les contaminations :

Sans réussir à inverser le cours des décès :

Curiosité : l’intensité du dépistage est corrélée au score en math (et à celui en science) des élèves de 15 ans. On notera le score douteux de la Chine, dans les deux cas :

Conclusion

La crise du covid est une crise associée au progrès, qui a le bon goût d’épargner les populations les plus faibles.

Progrès et crise covid peuvent être mêlés dans une thématique forte, ici plus significative que l’économie : le risque environnemental :

Articles connexes