Covid : Endgame

8 juin 2021 z. Autre

Je sais, il n’y-a pas de point d’interrogation dans le titre.

Mise à jour du suivi de la covid en France, qui profite à fond de l’effet vaccination, avec début juin plus de 40% de la population ayant eu sa première dose et 58% des 65-ans-et-plus entièrement vaccinés.

Analyse à la louche

Avec un R “naturel” autour de 1.8, une efficacité des vaccins à 90% pour éviter les cas graves et à 80% pour éviter la transmission, le virus a maintenant beaucoup plus de mal à saturer nos urgences / “nous mettre en guerre” : le R effectif étant devenu faible (0.7) par rapport à un R activité devenu élevé (1.3 contre 0.8 au même moment en 2020).

Opinion à la truelle

Le risque est derrière les Français, sauf pour les 20% de personnes à risque réfractaires au vaccin qui comptent sur les autres pour stopper le virus.

En attendant, nous faisons des concerts tests de cas-négatifs-masqués aux conclusions aussi inexploitables que prévu; nous testons les voyageurs vaccinés qui ont le mauvais goût de ne pas être dans l’UE; nous réfléchissons à vacciner nos ados quand d’autres pays peinent à trouver les doses pour leurs séniors; BioNtech pousse à une 3ᵉ conso; et nous n’en finissons pas de pourrir la vie d’une jeunesse jamais remerciée par ses ainés.

Vivement 2022

De l’insouciance des années 10
Du non-protocole sanitaire