Informations fournies : le facile à lire et à comprendre

Présentation du FALC : des règles européennes établies pour rendre vos informations compréhensibles par tout public, y compris les personnes comprenant difficilement le Français ou soufrant d’un handicap intellectuel.

Les principes du FALC sont bons à prendre en compte en contexte médical, où de nombreuses situations demandent une information facile : patient handicapé, patient amoindri, utilisateur ayant des difficultés de lecture ou de compréhension, situation d’urgence, situation de mobilité, médecin ivre mort…

Documentation utile

Les règles européennes (le site easy-to-read.eu/fr a été piraté, voir inclusion-europe.eu) sont reprises dans ce document de l’UNAPEI.

Les documents FALC sont identifiés par un logo :

FALC

Règles de rédaction

C’est très simple : faire l’inverse de ce que vous trouvez sur Qualitiso.

Processus

La méthode est proche de celle utilisée en ingénierie de l’aptitude à l’utilisation :

  • Définir les destinataires des informations.
  • Utiliser un support adapté.
  • Utiliser un vocabulaire adapté.
  • Impliquez des personnes représentatives des destinataires pour valider l’efficacité des informations fournies.

Vocabulaire employé

  • Utiliser des mots connus et faciles à comprendre.
  • Le cas échéant : expliquer les mots difficiles.
  • Utiliser un même mot pour parler d’une même chose.
  • Ne pas utiliser des mots en langue étrangère.

Contenu

  • Faire au plus simple.
  • Faire au plus court.
  • Bien concevoir l’ordre des informations.
  • Regrouper les informations par sujet.
  • Utiliser des titres qui indiquent clairement le contenu.
  • Mettre les titres en gras.
  • Ne pas utiliser de sous-titres.
  • Utiliser des exemples.
  • Utiliser des illustrations.
  • Ne pas utiliser de graphique, sauf si plus simple que du texte.
  • Ne pas utiliser de tableau, sauf si plus simple que du texte.

Contenu important

  • N’hésitez pas à répéter le contenu important.
  • Mettre les termes importants en gras.
  • N’hésitez pas à répéter le contenu important.

Style

  • Parlez au lecteur : utilisez le “vous”.
  • Utiliser / répéter les noms plutôt que d’utiliser des pronoms.
  • Utiliser des phrases positives plutôt que négatives : “Utilisez des phrases positives” vs “N’utilisez pas de phrases négatives“.
  • Utiliser des phrases actives plutôt que passives : “Vous serez audité par un ON ” vs “Un ON vous auditera
  • N’utilisez pas de métaphores.

Forme

  • Phrases :
    • Faire des phrases courtes.
    • Une phrase ne doit contenir qu’une unique idée.
    • Revenir à la ligne à chaque phrase.
    • Revenir à la ligne si une phrase contient une seconde idée.
    • Ne pas couper les mots sur deux lignes.
  • Police :
    • Ne pas souligner le texte.
    • Ne pas utiliser l’italique.
    • Ne pas utiliser de texte en couleur.
    • Exemple de police : Alignée gauche, non-justifiée, en minuscule, 14pt, noir et blanc contrasté, sans empattement, interligne d’au moins 1em;
  • Utiliser :
    • Toujours la même police.
    • Des illustrations homogènes.
    • Une ponctuation simple : point, deux-points, virgule.
    • Des listes à puce.
  • Ne pas utiliser :
    • De notes en bas de page.
    • D’abréviations.
    • D’initiales.
    • De caractères spéciaux : #, {, °, µ …
  • Éviter les notions mathématiques :
    • Pourcentages.
    • Grands nombres (passé 1OOO).
  • Utiliser des mots plutôt que des chiffres, exemple :
    • “Souvent” au lieu de “2 fois sur 3”
    • “Beaucoup” au lieu de 75%

Support

  • Utiliser le logo Européen “facile à lire”.
  • Utiliser des formats standards, comme le A4.
  • Mise en page aérée, avec des grosses marges.
  • Pas d’image de fond.
  • Numéroter les pages : page X / Y.