Patient, principe actif et mécanisme psychologique

31 mai 2021 z. Autre

effets fonctionnels et psychologiques

Distinction de deux causes de risques et de bénéfices pour un patient : associée au principe de fonctionnement ou uniquement psychologique.

Un patient, deux causes d’effets

On peut distinguer les bénéfices et les risques pour le patient selon qu’ils découlent :

  • Du principe de fonctionnement (fct) du produit : une substance, une énergie, une force…
  • De l’effet psychologique (psy) : l’effet “rituel” ou “placebo” du produit.
Une cause psychologique peut avoir des effets physiques.

On formule :

B = B(fct) + B(psy)
R = R(fct) + R(psy)

Le plus souvent B(fct) >> B(psy).

Quand c’est plat, c’est beau.

Un placebo ne propose pas de principe actif, restent les causes psychologiques :

B = B(psy)
R = R(psy)

Avec un R(psy) souvent très faible, voire négligeable, le rapport B(psy)/R(psy) est facilement favorable.

Quand c’est plat, c’est moche ?

En tenant compte du risque R(médical) associé à la maladie/la blessure/.. du patient

On peut utiliser le rapport B(psy)/( R(psy) + R(médical) ) en défaveur d’un placebo

Mais cela sous-entend que le patient se coupe forcément du reste de la médecine, ce qui est discutable.