Medtech Europe demande que certains employés des Medtech soient prioritaires pour la vaccination COVID-19

21 décembre 2020 Covid 19

Travailleurs, travailleuses, zoomeurs, zoomeuses, PCVRR, PCVRR.

MedTech Europe, votre syndicat, propose que les groupes suivants d’employés des technologies médicales soient considérés comme des “travailleurs essentiels” dans la priorisation pour la vaccination covid-19 :

  1. Commerciaux présents dans les établissements de santé ; et
  2. Employés exerçant des fonctions directes de fabrication et de distribution.
Ce qui, vu de loin, fait un paquet de monde.

Cette proposition vise à maintenir “une industrie qui a travaillé H24 pour développer, produire, facturer, distribuer, installer et entretenir les technologies médicales nécessaires pendant la pandémie“.

Une dévotion saluée par Philippe, citant l’étude de Manu, Bruno, Olivier et Valoche.

Travailler ? C’est essentiel

La notion de travailleur essentiels n’a pas de définition arrêtée, en Europe elle concerne (dans le cadre des restrictions de transport): les professionnels de la santé, les professionnels des transports, les diplomates, le personnel des organisations internationales, le personnel militaire, les officiers de police, les travailleurs humanitaires, le personnel de la protection civile, les gens de la mer et les gens de l’amer les journalistes.

Les plans de priorisation

Dans sa stratégie de vaccination, la HAS tient compte des risques (médicaux comme sociaux) associés aux groupes de personnes, en proposant trois phases :

  1. Professionnel de santé à risque et personnes âgées ;
  2. Personnes présentant des comorbidités ou un risque sociodémographique ;
  3. Enseignants du primaire et du secondaire, autres travailleurs essentiels (police, garde d’enfant, transport…) personnel nécessaire pour la production des vaccins, groupe ne pouvant pratiquer la distanciation sociale.

L’Europe va dans le même sens :

Attention : les groupes ne sont pas distingués par priorité.
  • Professionnels de la santé ;
  • Personnes âgées de plus de 60 ans ;
  • Personnes dont l’état de santé les expose particulièrement à des risques ;
  • Travailleurs essentiels en dehors du secteur de la santé ;
  • Personnes dans l’impossibilité de maintenir une distance physique ;
  • Groupes socio-économiques vulnérables et d’autres groupes à risque plus élevé.

Source : MedTech Europe