Oxymétrie de loisir, l’Apple Watch vous prend pour des poires

9 octobre 2020 Tech et Santé 4 commentaires

Apple watch 6 : Oxymètre

Nouvelle version de l’Apple Watch et nouvelle escroquerie intellectuelle : équipée d’un capteur d’oxymétrie (qui mesure la concentration du sang en oxygène, un paramètre vital) la montre n’est pourtant pas destinée à des fins médicales, mais uniquement de loisir, afin d’échapper à la règlementation.

En dehors d’économiser du temps et de l’argent, Apple a peut être été motivé par des considérations techniques : la mesure de l’oxymétrie au niveau du poignet est assez peu performante, les oxymètres médicaux ont le souvent recours à des mesures au niveau de l’index, ou du front.

Rappel : contexte règlementaire

En Europe comme au US les oxymètres sont utilisés pour surveiller la saturation des patients, on les retrouve par en réanimation ou pour le suivi de pathologies respiratoires, au premier rang : la BPCO.

La mesure de la saturation est une mesure critique : c’est un paramètre vital qui peut nécessiter une prise en charge urgente, s’il descend trop.

En Europe, les oxymètres médicaux sont de classe IIa (en contexte non vital) ou IIb (en contexte vital). Leur mise sur le marché passe par l’approbation du dispositif et du système qualité du fabricant par un organisme notifié. Ce qui est long, cher, voire ingrat.

Rappel : comment couper à la réglementation

Les dispositifs sont médicaux uniquement selon leur finalité, typiquement permettre un diagnostic ou accompagner une thérapie.

Subtilité : la finalité est revendiquée par le fabricant.

Ne reste plus qu’au fabricant à travailler sa communication.

Mise en œuvre : la technique Apple en 3 temps

1. Faites une accroche autour de la santé : dans le titre, police XL, contraste au max et n’oubliez pas de crier à la révolution
apple watch 6 : oxymètre pour la santé
2. Commencez à pondérer le propos dans le baratin commercial :
Apple Watch 6 : oxymètre pour le bien-être
3. Protégez-vous dans les mentions légales, à destinations des autorités compétentes :  au pied d’une looooonguuueeee page, police XS, contraste min
Apple Watch 6 : oxymètre non-médical

Vous voilà prêt à peser 2’000’000’000’000$

En quoi est-ce un problème ?

Il est évident que les usages vont dépasser le cadre du bien-être, avec des patients tout-venants qui vont reporter leurs mesures au généraliste du coin, et des patients chroniques qui vont se fier au résultats pour leur suivi.

Apple le sait, a les moyens de bien faire, mais ne le souhaite pas.

Du coup, que faut-il faire ?

Arrêter d’acheter ces daubes.