Covid-19 • Chiffres et Courbes en France

Par Guillaume Promé
le
21 Oct. 2021 Covid 19
[article initialement publié le 15 mars 2020]

Suivi de l’épidémie de covid-19 en France, au travers des principaux chiffres : données hospitalières, vaccination, risque, R effectif… La mise à jour des courbes est automatique.

Derniers chiffres de la covid

Ci-dessous les dernières valeurs des principaux indicateurs, mise à jour horaire.

Courbes des 4 dernières semaines

Courbes de la covid en France : hospitalisations, décès, saturation des réanimations et R effectif.

1. L’épidémie de covid en France

Le graphique ci-dessous reporte la croissance hebdomadaire des nouvelles hospitalisations.

Les principales mesures gouvernementales de maitrise du risque y sont indiquées, pour pouvoir observer efficacités et latences.

Les hospitalisations augmentent-elles de façon exponentielle ?

Une épidémie est par nature exponentielle, le phénomène se nourrissant de lui-même (ex : une personne en contamine 2 qui en contaminent 4, puis 8 …). Aussi, les phases de montée et de hausse des hospitalisations sont toujours exponentielles, elles durent de 1 à 3 mois. Des mesures de maitrise type confinement nécessitent deux semaines pour pouvoir passer d’une croissance à une décroissance.

2. Courbes par région

Le niveau de risque est calculé selon les données hospitalières, il varie de 5 (catastrophique) à 0 (très faible). Le risque évolue de façon exponentielle (risque = 10Niveau). Un niveau à 5 pendant un an signifie 100% de décès, 10% à 4, 1% à 3 …
5 niveaux de risque

Les projections se font selon les dernières tendances.

Légende : 🏠 Confinement; 📲 Stop Covid; 😷 Port du masque; 🛏️ Couvre-feu; 💉 Vaccination; 🛃 Pass sanitaire.

3. La covid dans le Monde

Carte du risque

Courbes indiquant le niveau de risque courant, estimé selon les données hospitalières.

Attention, les données sont différentes des données nationales, ici le niveau de risque est calculé en fonction du nombre de patients en soins critiques et des nouveaux décès.

Vagues synchronisées

Les courbes de risque, selon la mortalité, sont synchronisées autour de la France, en considérant le début des vagues annuelles. Une courbe moyenne donne une idée de la tendance sur plusieurs mois.

Le graphique reprend les courbes des pays suivants : Afrique du Sud, Algérie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Croatie, Cuba, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Macédoine du Nord, Malaisie, Monténégro, Pologne, Portugal, Royaume-Uni, Suède, Thaïlande, Turquie et Vietnam.

annexe 1: Épidémie en France

Pression hospitalière, Confinements et Couvre-feu

Les mesures de maitrise sont reportées sur la courbe de pression hospitalière, proportionnelle à la mortalité hospitalière et au taux d’occupation en réanimation.

Âge moyen des patients

Estimation de l’âge moyen des nouveaux cas, patients hospitalisés, en réanimation, décédés et nouveaux vaccinés.

Nouveaux cas selon l’âge

Données relatives à la positivité des tests. Les données sont ramenées à l’ensemble de la population, avec une proportion de 23% de la population infectée au 09/04/2021 (source).

Risque selon l’âge

Calcul du risque selon les données hospitalières, par tranches d’âge.

annexe 2: Vaccination

Primo-vaccinés dans le temps

Nombre de nouveaux primo-vaccinés dans le temps, par tranches d’âge.

Efficacité de la vaccination

Comparaison des probabilités pour les personnes vaccinées et non vaccinées, données DREES.

Vaccination dans le Monde

La carte reprend le nombre de doses administrées par personnes, on note un fort décalage entre pays riches et pays pauvres.

👉 Carte interactive

annexe 3: R effectif et activité sociale

R effectif et activité sociale

Le R effectif est calculé selon les taux de positivité des tests virologiques et d’incidence, il est pondéré par la prise en compte des nouvelles hospitalisations.
L’indicateur d’activité sociale est fortement corrélé avec le R effectif , il est calculé selon les données de mobilité fournies par Google, mise à jour manuelle.

On constate que les périodes avec une activité sociale significativement supérieure au R effectif sont souvent suivies d’une remontée du R effectif. Les écarts entre les deux indicateurs sont reportés en vert et en rouge sur la courbe.

Détails des activités sociales

Indicateur calculé à partir des données de mobilité Google.


Comparaison du coronavirus avec d’autres risques

Les risques sont annualisés.

Formules

La majorité des calculs se fait sur la moyenne à 7 jours des indicateurs, pour tenir compte de la périodicité hebdomadaire des indicateurs (baisses les week-end). Le cas échéant, la population est à échelle nationale, régionale ou par tranches d’âge.
Croissance hebdomadaire des hospitalisations :
La (dé)croissance est calculée sur toute la durée d’une phase :

Croissance (%) = base(LOGREG(nombre de nouvelles hospi; jours))7 – 1

Calcul d’un niveau de risque :

NR = log( Σ Pi × Gi)

Avec Pi et Gi les probabilités et gravités des composantes du risque.
Niveau de risque hospitalier :

NR = log( Phospi × Ghospi + Préa × Gréa + Pdécès × Gdécès)

Avec :

Phospi = Hospitalisations / Population
Ghospi = log(moyenne(Décès / Hospitalisations à 7J) × 105)
Préa = Réa. / Population
Gréa = log(moyenne(Décès / Réa à 7J) × 105)
Pdécès = Décès / Population
Gdécès) = 5

Risque projeté dans le temps :
Prise en compte des dernières valeurs disponibles :

NR projeté à 14 jours (J) = Courbe de prévision(J; 14 derniers NR disponibles; 14 derniers jours disponibles)
28 est utilisé au lieu de 14 pour des projections à 4 semaines.

 
Pression hospitalière :

Pression hospi. = 100 × taux occupation réa × décès quotidiens / hospitalisations courantes

 
Indicateur d’activité sociale :
Selon les indicateurs de mobilité Google.

[ ] indique une matrice
Activité = [coefficients][indicateurs mobilité]

Les coefficients sont calculés pour une corrélation maximale entre l’activité et le R effectif sur la période de 2020 :

[coefficients] = résolution par moindres carrés([indicateurs mobilité]; R effectif)

 
Impact du vaccin sur le nombre de personnes à risque :
Pour chaque tranche d’âge :

Nombre résiduel de personnes = Mortalité 2020 × taux de vaccination × efficacité contre les formes graves

Liens

Sources


La plus grande faiblesse de l’espèce humaine vient de son incapacité à comprendre la fonction exponentielle

Albert Allen Bartlett


Crise du coronavirus en France: comparaison des années 2020 et 2021 :